Aaaaah (chant clair d’ange pur du ciel)

J’ai inventé un nouveau collier. Pas juste un nouveau collier du même genre que d’autres. J’ai créé un nouveau genre de catégorie de modèle. Bref, il est un peu top secret parce qu’avec mes complices on se demande si on le garde pour le printemps ou si on le lance dès maintenant dans le monde.

La création de ce collier a été particulièrement intense. J’ai dû produire efficacement toute la journée. Une matinée de prod “braindead” (pas de création, juste de la production) suivie d’une après-midi de création. Le soir venu, je savais que je devais continuer à travailler et j’ai décidé de faire un collier court à plusieurs rangées de perles. J’ai commencé à ouvrir mes bacs, à fouiller et à sortir quelques perles. J’avais envie de faire quelque chose d’un peu différent et jusque là, je pensais que j’innoverais un peu avec mon choix de couleurs. Finalement c’était tellement laid, mais tellement laid que je continuais à “gosser” dessus sans trop d’espoir, semi absente genre buzzée d’avoir travaillé toute la journée. Et puis tout à coup, la magie est arrivée quand j’ai essayé de trouver une façon que l’une des rangées de perles ne bouge pas et reste tout le temps placée au même endroit. J’ai sorti mes longs morceaux de saris recyclés et j’ai commencé à jouer, jouer, jouer. Et le nouveau collier est né.

Quand j’étais petite, une dame adorable qui m’apprenait un peu la couture m’a dit une phrase du genre “every mistake you make opens the door to a new creation”. Genre. Mais en mieux dit à mon avis. Je balbutiais l’anglais à l’époque mais en gros c’est ce jour-là que j’ai commencé à me dire que “Hmmm, faire des erreurs, quand on crée, c’est pas vraiment grave alors…”. Et c’est peut-être pour ça que les gens créent des choses. Parce que dans le processus, y a pas de certitude. Y a que du tâtonnement. Un geste à la fois. Essai, erreur. Place la bouboule, déplace la bouboule, place le ruban, change le ruban, brode des swarovski, arrache les swarovski. On a tout le temps le droit de changer d’idée. Y a personne qui évalue ta rentabilité.

Et puis c’est pas parce que j’ai un beau site avec des beaux colliers et un beau blog de moi qui fais des colliers, que j’ai pas aussi une demi tonne de trucs hideux honteusement cachés dans des boîtes. J’ai une grosse boîte nommée “Work in progress” mais je devrais la rebaptiser “Funérarium des colliers qui ont manqué d’air à la naissance”. Sans doute que quand j’ai essayé de les créer, y avait pas une brise de liberté suffisante pour que je me trompe sans avoir envie de me pendre.

Je viens de me relire en me disant que j’avais pas conclu et que j’allais nulle part. Je crois que mon idée c’est simplement que, lorsqu’on crée, c’est bien possible qu’au début ce soit laid. Vraiment laid. Ou alors qu’on y arrive pas. Ou bien qu’on fasse une grosse bêtise irréversible. C’est pas grave. Faut juste continuer. Until the magic happens.

4 thoughts on “Aaaaah (chant clair d’ange pur du ciel)

  1. Rafik NACCACHE says:

    Comprendre le pouvoir de la quantité, la magie des grands nombre, nécessiste en effet beaucoup de modestie et de vololonté. Si en plus on a du talent, on aime ce qu’on fait, on devient créatif, grâce à la quantité d’erreurs qu’on admet, en effet.
    Thomas Edison avait compris ça. C’est pourquoi il a le plus de brevets au monde, je pense…

  2. alicia says:

    Oui oui et c’est pas le plus facile, voir c’est même le plus dur, une fois qu’on a pigé ça, on peut que toujours évoluer…

    Au plaisir de te voir passer à Bruxelles,

    Alicia

  3. Mélanie says:

    Bonjour Madame Charlotte Hosten
    j’ai été lire ce que vous écrivez et votre créativité es de une beauté avec une grande féminité de soleil que je dirait,ce qui fit pourquoi je suis la en ce moment c’est que une amie ma parler votre site si bien joyeux et créative et de belle couleur, j’aimerais si bien rentrée en contact avec vous car vous me faite penser à moi,je suis moi même très créative de bonne idée qui déborde de mon coeur en recycle avec toute sorte de matière. mes salutation de Mélanie

Leave a Reply

Fill in your details below or click an icon to log in:

WordPress.com Logo

You are commenting using your WordPress.com account. Log Out / Change )

Twitter picture

You are commenting using your Twitter account. Log Out / Change )

Facebook photo

You are commenting using your Facebook account. Log Out / Change )

Google+ photo

You are commenting using your Google+ account. Log Out / Change )

Connecting to %s