Blogging, blogging, I wanna blogging with you… tada tada tadaaa

Je suis plusieurs blogs depuis pas mal de temps (pas genre je SUIS des blogs mais je FOLLOW des blogs) et je dois dire que je me sens un peu jalouse de pas mal de bloggeurs qui semblent avoir pas mal de temps pour écrire leur blog. Hier soir, soit samedi – cherchez l’erreur – j’ai passé la soirée avec Gabi à travailler sur notre plan d’affaire. Bein, oui, quoi, oui, encore. On a toujours pas fini fini. Et d’ailleurs je sais pas ce que je fais à écrire sur mon blog alors que je viens de me rendre compte que l’heure a avancé, oui avancé (déjà qu’on manque d’heures dans une journée alors en plus si on s’en fait voler bein, crotte.), et que j’ai plein de boulot dans la section financière et les annexes à faire, que je dois faire une escapade au Marché aux Puces pour aller me chercher des bagues en bronze avec si possible des têtes d’animaux dessus en plus de broches avec des pierres du Rhin et que j’espérais aller au Marché (de bouffe cette fois) avec mon chum et cuisiner amoureusement de petits délices en ce dimanche magnifiquement pluvieux. Ouais. Ça va encore prendre le bord mon affaire de cuisine. Tout comme mes résolutions de faire un peu de sport genre n’importe quoi mais avoir les doigts et les poignets ultra musclés par l’enfilage de perles c’est pas mal, mais faudrait que les fesses suivent un peu plus.

Bref, pour revenir à l’essence de ce blog qui n’est certainement pas l’état de mon postérieur mais plutôt le cheminement de mon entreprise de bijoux et de ma fameuse carrièèèère, disons qu’après avoir mis les bouchées doubles pendant quelques semaines (semaine de la mode, plan d’affaire, production pour les clients, déménagement de l’atelier – les photos s’en viennent -) et ainsi remporté le jack pot du gros rhume, je croyais avoir un peu de temps pour prendre ça relax jusqu’à ce que hier ça fasse DING ! dans mon cerveau quand j’ai vu que lundi on serait le 15 mars et que le 1er avril on organise une vente/5@7 à notre atelier : vente d’atelier = production massive = oublie ça, prendre ça relax.

Bref j’en suis là, je m’en retourne à mon plan d’affaire.

Que ceux qui s’emmerdent parce qu’ils n’ont rien à faire le savourent.

2 thoughts on “Blogging, blogging, I wanna blogging with you… tada tada tadaaa

Leave a Reply

Fill in your details below or click an icon to log in:

WordPress.com Logo

You are commenting using your WordPress.com account. Log Out / Change )

Twitter picture

You are commenting using your Twitter account. Log Out / Change )

Facebook photo

You are commenting using your Facebook account. Log Out / Change )

Google+ photo

You are commenting using your Google+ account. Log Out / Change )

Connecting to %s