Remind me again… Why are we doing this ?

C’est ce que j’ai demandé à Gaby aujourd’hui, entre 4 bâillements et quelques rangées de perles. Je suis fatiguée. Fatiguée avec un grand F. J’arrive même pas à écrire les mots sans devoir enlever des lettres furtives que mes doigts fatigués glissent dans les mots genre “aujourd’heui”. J’ai mal aux poignets. Ça fait plus de deux mois que j’ai des tendinites qui partent pas : elles préfèrent circuler un peu partout dans mes doigts et mes bras. Gaby fait plein de production avec moi. Des fois, le vendredi, on a des élans de “Yééé c’est vendrediii !” comme quand on était à l’école ou qu’on avait des jobs 9 à 5 (5 h pile !) mais à chaque fois on se rappelle que le nom de la journée a pas d’importance. On va quand même travailler tous les jours. J’ai ma clochette d’alarme qui ding dong comme une dingue justement parce que je suis encore en train de me plaindre et je ne devrais surtout pas, je suis en train de “live de dream” ouais regarde mon orthographe, “live de dream”.

Je crois qu’il n’y a pas un jour où je ne me demande pas pourquoi je continue à faire tout ça. Tous les soirs je rentre chez moi, crevée, je fais rien d’autres que travailler et je me dis “je vais tout arrêter”. Mais tous les matins, je me lève, je trouve l’énergie pour aller à l’Atelier, je mets une toune de Tiken Jah Fakoly genre “le pays va mal” qui est en fait une super chanson, je m’extasie devant un bout de soie ou une perle et soudain “salakadou la magika bou” (dixit Cendrillon), je trouve l’énergie de faire des colliers toute la journée, de parler avec des madames de solutions bancaires plates ou d’essayer d’expliquer par téléphone à un fournisseur que je veux “tsé lààà la perle bleue mais pas bleu-vert plus bleu-bleu, pas brillante mais genre vraiment mat” ou à une sous-traitante que pour le collet Deauville il faut faire le pli face à face avec le mauve (non je veux dire le gris, parce que moi j’appelle tout le temps ce tissu-là du mauve mais tout le monde le voit gris, c’est depuis que c’est arrivé pour la première fois que j’ai compris que je voyais pas les mêmes nuances de couleurs que les autres), de… Tsé. toute. Toute ce qu’il y a à faire…

Pis je pleurs presque tous les jours. Bein oui. C’est parce que je suis une fille avec une montagne russe d’hormones (ma mère prononce ça hormôôônes parce que c’est une immigrante belge) ou que je suis pognée dans un cercle vicieux hormonal infernal, je sais pas, ou juste que je suis crevée mais bref, l’autre fois je lisais le blog de mon amie Léa qui trouve ça dur des fois d’être une maman et je me sentais un peu comme elle sauf que moi je peux garocher mes perles à terre quand j’en peux plus alors qu’elle, son fils Arthur, elle peut pas vraiment le balancer par la fenêtre.

Bon ça finit raide mais je dois y aller.

3 thoughts on “Remind me again… Why are we doing this ?

  1. Martin (Sin Cira) says:

    Je sais que tout le monde dit toujours la même chose mais il faut pas se laisser décourager! Annie, Isabelle et moi (Sin Cira!) on passe par toute les gammes d’émotions aussi et on a des moments où on a le goût de tout foutre en l’air.

    Mais il fait persévérer. Devant des problèmes il y a toujours des solutions, même si on les voit pas au début. Il faut regarder le chemin parcouru et se dire qu’on continue d’Avancer, un pas à la fois, une journée à la fois.

    On te souhaite tout le succès que tu mérites, lâche surtout pas!!!!

  2. Miss SLY!™ says:

    …« tsé lààà la perle bleue mais pas bleu-vert plus bleu-bleu, pas brillante mais genre vraiment mat » LOL Vraiment tres drôle, de quoi remonter le moral aux plus découragés.

    Faut pas lâcher!

Leave a Reply

Fill in your details below or click an icon to log in:

WordPress.com Logo

You are commenting using your WordPress.com account. Log Out / Change )

Twitter picture

You are commenting using your Twitter account. Log Out / Change )

Facebook photo

You are commenting using your Facebook account. Log Out / Change )

Google+ photo

You are commenting using your Google+ account. Log Out / Change )

Connecting to %s