Read the sign.

Ça vous arrive souvent de prendre une décision de manière précipitée, avant même de vous être réellement posé la question : “est-ce que c’est ça que je veux / qu’il me faut  ?”

Moi oui. des milliards de fois. j’ai presque toujours acheté dans un magasin LE morceau de vêtement dont j’avais le moins besoin – LA paire de chaussures qui correspondait le moins à mon budget – LA housse de couette qui gratte comme du papier sablé chez IKEA alors que j’avais des doutes – LA…liste est longue.

On fait des achats idiots et on prend des décisions comme des truites sans neurones. Très souvent. On commande un steak alors qu’on voulait des pâtes, on achète un jeans alors qu’on n’a plus aucun top ni taché à vie ni troué à jamais mais qu’on a 10 jeans en pleine forme, on se choisit une Rep (= Représentante) qu’on n’aime pas vraiment alors que tous les signes étaient là pour nous dire ” Stop right now, thank you very much, I need somebody with the human touch” (merci les Spice Girls), bref, on se garoche sur des choix qui ne sont pas les bons comme ça “checked”, c’est fait, merci bonsoir, on passe au point suivant dans la “to do list” – qui diminue. Enfin, jusqu’au lendemain, où tu reçois un email ou un appel et que tu rajoutes : “rappeler Chmou”, “vérifier Truc chnu” et qu’en l’écrivant ça te donne l’idée de “contacter Chmou pour Truc chnu”.

Moi mes “to do lists” sont tellement longues que je sais plus par où les prendre. Alors des fois je butch. Pas tout. Pas l’essentiel. (AAAh comme je me défends) Mais c’est vrai que parfois, quand je vois quelque chose qui ressemble à une bonne décision ou à une bonne option, comme ça, tout beau, tout frais devant moi, c’est tellement tentant de me précipiter et de me dire : voilà la solution ! je veux ! ça y est ! (se décline aussi en : j’achète !)

J’ai parfois de la difficulté à distinguer “ce qu’il me faut” de “ce que je pense qu’il me faut” – sans devenir philosophique parce qu’alors là, je pourrais vous parler de mon amoureux qui me dit que des besoins ça n’inclut certainement jamais un nouveau jeans, des bottes en plus, un nouveau sac en cuir M0851 (comme celui-là en couleur “cendre” miam) et tout autre genre de folie qui nous éloigne toujours plus de la possibilité d’un jour partir en vacances – bref, on croit parfois prendre une bonne décision parce que tous les indices RATIONNELS sont réunis pour nous faire croire que c’est la chose à faire alors qu’en fait, si on écoute, on a ce qu’on appelle l’INTUITION qui crie “Slow it down, read the sign” (Spicegirls encore) , ce n’est pas une bonne idée !

Bref, c’est un peu mon Mea Culpa à moi-même et l’envie de vous faire un message semi codé pour vous dire de ne jamais travailler avec des gens avec qui vous avez un mauvais feeling depuis le début. Ça peut sembler la solution idéale, ils réunissent en théorie tous les talents ou expertises qu’il vous faut MAIS en dedans de vous, vous ne le sentez pas. Ou bien, ils vous font sentir comme de la marde. À chaque fois que vous leur parlez, vous vous sentez comme un gros caca. Not good. Really not good. Be-bye.

C’est dur de se construire une carrière soi-même. Moi je me suis dit “bon ok je fais des bijoux, je déteste avoir un boss, je conteste toutes les règles que je trouve absurdes et je les trouve toutes absurdes, je vais vivre de mes bijoux. Ok. Bon.” Hein. Be ready. Je travaille comme une forcénée. Part of game. Living the dream. blablabla. Alors au moins, hein, moi-même et vous autres, on va s’éviter du trouble supplémentaire et on va travailler avec des gens qui nous font sentir comme de sublimes montgolfières prêtes à parcourir le monde la tête dans les nuages et…en feu ! (dans le bon sens…)

2 thoughts on “Read the sign.

Leave a Reply

Fill in your details below or click an icon to log in:

WordPress.com Logo

You are commenting using your WordPress.com account. Log Out / Change )

Twitter picture

You are commenting using your Twitter account. Log Out / Change )

Facebook photo

You are commenting using your Facebook account. Log Out / Change )

Google+ photo

You are commenting using your Google+ account. Log Out / Change )

Connecting to %s